Le réveil des tulipes

Le réveil des tulipes

lundi 23 avril 2018

Les semis fin avril

Ce week-end, il faisait trop chaud pour arracher les mauvaises herbes et redessiner les bordures alors j'ai préféré m'occuper des semis, activité bien moins physique. 
Pour commencer, j'ai planté mes semis de pois de senteur en pleine terre. A travers les pots transparents que j'utilise on voyait déjà bien les bonnes racines qu'ils avaient développé et puis ils commençaient à prendre de la hauteur. Ils avaient désormais besoin d'un support pour bien grimper.

Puis, j'ai consacré le reste de mon temps à continuer les repiquages. 


J'ai déjà repiqué : celosia cristata, setaria viridis caramel, iris, nigelles de Damas, mufliers, ipomées, delphiniums, crepis rubra, nielle des blés.



Il me reste encore énormément de nigelles de Damas. Je vais peut-être tenter le repiquage directement en pleine terre pour ceux qui restent. 


Pour les delphiniums, j'avais semé trois variétés différentes mais une n'a pas levé. Les graines étaient peut-être pas assez mures ou alors trop anciennes... Ont levé des delphiniums Giant Pacific et Belladonna. Sur cette photo, on voit aussi les dégâts faits par les baveux. Je jette un œil tous les jours et dès que j'en trouve, je peux vous dire qu'il n'y reste pas bien longtemps.


Je vais devoir très vite repiquer aussi des agastaches et pavots vivaces parce que comme vous voyez j'ai tendance à avoir la main lourde de peur que rien ne lève mais là pour le coup, il va falloir démêler tout ça.


D'autres semis ont levé comme les ancolies Black Barlow ou des gauras mais ils sont encore trop petits pour être repiqués. 

Bon début de semaine !

16 commentaires:

  1. L'idée des pots de flan, avec le trou au fond qui sert à le renverser, est une riche idée pour que l'eau ne stagne pas.
    Aude.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis justement dans la serre à semer, repiquer, trier ce qui n'a pas levé... ça prend un temps fou ;-)
    Tu as de beaux succès malgré les escargots et les limaces. J'ai constaté quelques feuillages grignotés moi aussi. Pas cool. Ils font des vols planés chez moi aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça prend beaucoup de temps mais c'est chouette de voir la croissance de tous ces semis :)

      Supprimer
  3. Pour démêler tes semis tu peux utiliser une petite pince à épiler ce qui pourrait t'aider à faire le tri pour ne garder que les plus forts
    Une bonne idée la récupération des p'tits pots, ça sert bien le moment venu
    Pour tes nigelles laisse les encore un peu à l'abri j'ai peur que les baveux n'en fassent qu'une bouchée
    Passe une belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'utilise une fourchette pour les démêler. Je repique les plus forts mais j'ai eu la main un peu lourde ce qui fait qu'il y en a beaucoup. Je note pour les nigelles de Damas, je vais attendre le mois de mai.

      Supprimer
  4. Pas facile de démêler quand tout a bien poussé! j'ai eu la main un peu lourde sur certains semis (je voulais être sûre d'avoir un peu de réussite) mais quand les graines sont bonnes...tout pousse, et là, je suis bien embêtée ;-)
    Bonne journée, Véro.

    RépondreSupprimer
  5. Bravo Lulu tu es douée dis donc ! Je suis très admirative ! On dirait que tu utilises du terreau normal. Bon futur week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais mes semis dans du terreau spécial semis. Par contre, pour le repiquage, j'utilise du terreau universel.

      Supprimer
  6. C'est super Lulu! Ce qui est dingue c'est que je récupère les barquettes transparentes mais je n'ai jamais pensé aux pots de yaourts!!!

    RépondreSupprimer
  7. j'ai beaucoup de retard dans mes semis je l'avoue mais bon il y a des années comme cela
    je ferai avec

    RépondreSupprimer
  8. Ton érable du Japon est sublime!

    RépondreSupprimer