Le réveil des tulipes

Le réveil des tulipes

jeudi 24 mai 2018

A l'entrée du jardin

Quand on entre dans le jardin, on découvre à gauche le massif du Diamant rouge. C'est mon massif terreur, il y pousse tout un tas de mauvaises herbes et surtout beaucoup de liseron. Je n'aime pas y jardiner. A chaque fois que je désherbe, trois jours plus tard c'est bon à recommencer. Pourtant, il s'y passe des choses. Il va falloir que je prenne mon courage à deux mains et que je retourne m'y affairer pour mettre en valeur les si jolies floraisons du moment.


Le rosier Lady of Shalott est si généreux, une merveille !


A côté, c'est un autre rosier Austin, Sweet Juliette.




Au pied du rosier Lady of Shalott, le géranium Catherine Deneuve a commencé sa floraison.


Une jolie pivoine sans nom fleurit pour la première fois.




Le rosier Acropolis


En face de ce massif, de l'autre côté de l'allée, il y a une arche où les rosiers fleurissent également.

Pierre de Ronsard entre dans la danse.



Avec à son pied, le rosier Bossa Nova.



Et puis, en face de Pierre de Ronsard, c'est Roxanne qui grimpe sur l'autre partie de l'arche.


En ce moment, c'est vraiment le festival, cela ne s'arrête pas et on ne sait plus où regarder donc je vous dis à très bientôt pour d'autres photos !

mardi 22 mai 2018

Ailleurs au jardin en mai

Après vous avoir emmené en ballade dans l'allée fleurie puis dans le massif Invincibelle, je vous emmène dans d'autres massifs du jardin pour vous montrer les floraisons du moment.


Dans le massif de l'érable, le weigela offre un beau spectacle avec ses centaines de fleurs.



Les ancolies continuent de fleurir.


Dans le massif Romance, les rosiers sont encore jeunes. Ils n'ont qu'un an et demi.

Sister Elizabeth


England's rose



Sous l'arche de l'entrée, Bossa Nova commence sa floraison.


Dans le massif du Diamant rouge, plusieurs rosiers sont en fleurs.

Acropolis



Sweet Juliett


Le fabuleux Lady of Shalott


Et sa multitude de roses au parfum si agréable


A bientôt !

dimanche 20 mai 2018

Le massif Invincibelle en mai

Après vous avoir emmené en ballade dans l'allée fleurie, il y a deux jours, je vous emmène aujourd'hui découvrir le massif Invincibelle. Ce massif a été créé il y a deux ans et demi. Dans le fond, on ne la voit pas encore mais j'ai planté une lavatère qui devrait atteindre presque deux mètres de haut. Elle cachera ainsi la vue sur le composteur.



Les deux rosiers phares du massif


Geoff Hamilton



Munstead Wood




Un troisième Austin voudrait leur faire de la concurrence mais il met plus de temps à s'installer et ses roses piquent encore du nez malgré une plantation il y a deux ans et demi : Young Lycidas. J'adore la forme et la couleur de sa rose. Il n'a jamais été aussi florifère que cette année.





La scabieuse Blue Butterfly est une championne de floraisons. Au fond, c'est le rosier Lavender Dream.


Rosier Thérèse Bugnet


Je vous emmènerai la prochaine fois en visite dans le reste du jardin pour vous montrer les autres rosiers en fleurs. A bientôt !

vendredi 18 mai 2018

L'allée fleurie en mai

Nous y voilà, ma période préférée de l'année avec la floraison des rosiers qui sont extrêmement généreux cette année. Leur feuillage à cette période est superbe. Il faut en profiter. Je vous emmène aujourd'hui dans l'allée fleurie qui fête ses 3 ans cette année.


Le géranium Dragon Heart est devenu énorme, c'est un vigoureux et il est très florifère. Il va fleurir pendant des mois, je l'adore !



Le verbascum Southern Charm commence sa floraison.




Le rosier Anne Boleyn a été planté il y a un an et demi. Il pique un peu du nez mais je lui pardonne, il est tout en délicatesse.




Un de mes chouchous, le rosier Princess Anne. J'adore tout chez lui. Si comme moi, vous adorez les rosiers de David Austin, plantez-le sans hésiter, c'est une merveille !



Le rosier Queen of Sweden  a un an et demi. L'année dernière, il avait peu fleuri. J'espère qu'il sera plus généreux cette année. Sa rose est tellement belle.


C'est aussi la saison des iris. Cette fleur que je trouve si belle et délicate.


Le rosier Jenny Duval entre dans la danse.


Le rosier Snow goose est planté au pied d'une arche depuis un an et demi. J'espère que cette année, il va partir à son assaut.


Je n'ai pas que des rosiers anglais : la preuve. Le rosier Astronomia a trouvé sa place dans mon jardin grâce à sa délicatesse.


Le jasmin d'été Aureum (à droite) et la bignone Mme Galen (à gauche) commencent à bien couvrir les arches. Les rosiers plantés en face sont installés depuis moins longtemps. Il va falloir encore un peu de patience pour que les arches soient complètement recouvertes.


Mon association favorite du moment, le rosier Princess Anne et le lupin.



La prochaine fois, je vous emmène dans le massif Invincibelle qui est actuellement recouvert de roses. A bientôt !