Mars

Mars

mercredi 25 mars 2020

Pendant le confinement

Je n'aurais jamais autant jardiné qu'en ce moment. Confinée et grand soleil, c'est un petit cocktail pour que je passe toutes mes après-midis au jardin. J'ai fini d'enlever les mauvaises herbes, de pailler les massifs, de tailler les dernières vivaces qui en avaient besoin (penstemon et sauges), de redresser les bordures. Alors hier en fin de journée, j'ai pris mon APN et j'ai photographié les fleurs du moment mais aussi ce magnifique ciel bleu.


Mon petit coin bouture est très fleuri à cette période.


Dans l'allée fleurie, le camélia va bientôt exploser. J'ai hâte !





Dans les commentaires, on me demandait il y a peu de temps à quoi ressemblait un bébé hellébore, en voici un :



Le bergénia aura mis plusieurs années avant de m'offrir sa première floraison. Quand jardinage rime avec patience...


Les monnaies du pape commencent à fleurir.


Les cerinthes major aussi.





Le premier hosta à se réveiller.





Dans le massif Romance, les tulipes sont de plus en plus nombreuses à fleurir. Que j'aime cette période !











Dans le massif Invincibelle, ce sont les narcisses des poètes qui attirent l'oeil.




Le marronnier se réveille à son tour.



Derrière, le massif arc en ciel prend des couleurs aussi.


A l'angle, ce sont les narcisses Martinette qui ne m'en veulent pas de les avoir plantés qu'en janvier.


Tandis que dans la longueur du massif, ce sont les muscaris qui me rappellent la belle couleur du ciel.



Dans le massif du Diamant rouge, les premières tulipes sont en fleurs.


Et pour finir, la serre vue du massif Romance.


Je vous souhaite une bonne journée et prenez soin de vous. A bientôt !

samedi 21 mars 2020

Le printemps est là !

Malgré le confinement, n'oublions pas que le printemps est là et avec lui beaucoup d'espoir renaît. Cela fait maintenant quelques semaines que les signes ne trompent pas mais cette semaine avec ce grand soleil et ces températures bien agréables, le jardin a accéléré son réveil.

Le forsythia est un soleil supplémentaire dans ce beau ciel bleu.


Les jacinthes sont toujours très belles.


C'est également le temps des euphorbes.




Dans le massif Romance, les bulbes printaniers lui apportent de jolies couleurs.







Cette variété se multiplie chaque année. J'en avais planté 10 il y a quelques années. Aujourd'hui, je ne saurais dire combien elles sont.


Dans l'allée fleurie, l'hellébore prépare ses petites graines. En désherbant cette semaine, j'ai repéré quelques bébés. Première fois que des semis spontanés se développent dans le jardin. Plus qu'à croiser les doigts pour qu'ils continuent de grandir.



La première fleur du camélia s'est ouverte.


Des tulipes en pot qui se sont multipliées aussi.



Dans le massif Invincibelle, les narcisses des poètes viennent se joindre aux autres fleurs.




Le massif du marronnier est fleuri grâce aux narcisses et à la pervenche.




Enfin, dans le massif Arc en Ciel, l'eremurus grandit à vue d’œil.


Je vous souhaite un très bon week-end malgré le confinement. A bientôt !

lundi 16 mars 2020

Le massif de la serre

En cette période si compliquée avec ce virus qui fait si peur, le jardin est encore plus que d'habitude un échappatoire. Quand je mets les mains dans la terre, je ne pense plus à tous mes soucis, je fais le vide dans ma tête et je ne pense qu'à ce que je suis entrain de faire. Cela fait tant de bien en ce moment que j'y ai passé pratiquement tout mon week-end.
Après avoir formé le massif il y a huit jours, je suis passée ce week-end à la plantation et au semis directement en pleine terre. 


Le week-end dernier, j'avais planté une clématite Polish Spirit au pied de l'obélisque et le massif a intégré un mirabellier planté là il y a un an et demi (à gauche). 


Ce week-end, j'ai donc planté une bonne vingtaine de vivaces : iris, lins, lupins, asters, delphiniums, nepetas, erigerons, agastaches... des vivaces bleues et blanches puisque ce sont les couleurs dominantes de ce massif.



J'ai également semé directement en pleine terre des orlayas grandiflora, des pavots somnifères et rhoeas, des nigelles de Damas. 


A l'entrée de la serre, j'ai planté deux agapanthes dans des pots bleus.


Le marronnier apportera un peu d'ombre d'ici peu.


J'aurais encore des graines à semer début avril puis ensuite je paillerais généreusement.


Je vous souhaite bon courage en cette période bien difficile. Prenez soin de vous !