Juin

Juin

lundi 14 octobre 2019

Je suis de retour !

Cela fait un peu plus de trois mois que je n'ai pas publié d'article sur mon blog. Ironie du sort, j'annonçais dans mon dernier post que le jardin résistait à la canicule. En réalité, ce n'était que le début. L'été a été terriblement sec. Dans ma commune, l'interdiction d'arroser est arrivée dès début juillet. Mi-juillet, les récupérateurs d'eau étaient à sec. Autant vous dire que ça a été désastreux. Il a fallu attendre fin septembre pour qu'il se remette à pleuvoir. J'ai perdu des vivaces mais surtout six rosiers : Grace, James L Austin, Olivia Rose Austin, Roald Dahl, William and Catherine, Alexis Lepère. Vous comprendrez peut-être mieux mon absence si longue. J'ai commencé à recevoir quelques messages inquiets mais en fait chaque été c'est de pire en pire, il fait de plus en plus sec, de plus en plus chaud et moi ça m'a totalement découragée.
Heureusement, avec l'automne, la pluie est revenue et le jardin reverdit. Cela fait plaisir. Mais cet été a laissé des marques, je n'ai pas envie d'acheter de plantes. Je vais plutôt multiplier celles qui ont bien survécu.
Voici des boutures que j'ai réalisé au printemps. Elles ont bien pris.


Il y a 4 mirabelliers.


Deux sureaux Black Lace Eva ainsi que deux weigelia Carnaval.


Depuis début septembre, j'ai commencé de nouvelles boutures. Cette fois-ci, principalement des rosiers : Princess Anne, Lady of Megginch, Lady of Shalott, Pierre de Ronsard, Anne Boleyn, Snow Goose. Mais aussi des arbustes : viburnum Boule de neige, cotinus Royal Purple, Oranger du mexique classique et Sundance, céanothe Victoria et bignonne. J'essaie un peu tout et je verrais bien les résultats au printemps.


Déjà, certains rosiers montrent des signes de reprise prometteurs.



Dans les massifs, certaines plantes se sont ressemées à foison et forment des tapis denses.


Heureusement que le jardin me montre qu'il a des sacrées ressources. Grâce à ça, l'envie de jardiner me revient.

Et puis, il y a tout de même des fleurs pour me faire plaisir.

Le rosier Snow Goose s'est sacrément révélé cet été ! J'espère réussir à le bouturer.


Les asters sont très timides cette année mais je les remercie déjà de m'offrir quelques fleurs.



Un rosier hyper vigoureux : Lady of Megginch


Le seul dahlia a avoir fleuri : Colorama


Une anémone que j'adore, c'est la seule du jardin à fleurir généreusement malgré un été très sec : Pamina.




Rosier Enfant d'Orléans


Rosier Bossa Nova


Rosier Lady of Megginch


Rosier Sister Elisabeth


Mon annuelle préférée : le cosmos



Le massif Arc-en-ciel commence à se remplir avec des semis spontanés du jardin : stachys byzantinas, scabieuses, iris mais aussi des divisions : heuchères, anémones du Japon.


La pelouse reverdit, quel bonheur !


L'automne ne serait pas sans les champignons qui poussent dans la pelouse.


Et pour vous quitter, une dernière photo de cosmos qui sait se ressemer de lui-même d'une année sur l'autre.


A bientôt !

16 commentaires:

  1. Bon retour Lulu ! Je trouve tes rosiers magnifiques, et je comprends ta tristesse d'en avoir perdu. Mais tu n'as pas à rougir, tes floraisons d'automne sont très belles, ton anémone du Japon notamment ! Si tu veux essayer des semis d'asters, j'en ai quelques variétés qui fleurissent très bien alors qu'ils sont tout jeunes, et je ne les ai pas arrosés du tout cet été. Après je dois bien avouer que la canicule à été moindre ici en Bretagne, mais si tu veux le tenter, ce sera avec plaisir :)
    Je suivrais attentivement tes résultats de boutures, notamment de cotinus, car le mien a l'air malade :( et je ne n'ai pas encore réussi de boutures (même si bon, je les ai fais un peu à l'arrache).
    Belle semaine, bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil mais j'ai encore beaucoup de graines des précédents SOL que je n'ai pas encore eu le temps de semer. D'ailleurs, cette année, le SOL ce sera sans moi. J'ai été trop gourmande ces dernières années. Je vais d'abord semer les graines que je possède et on verra en 2021. Mais en tout cas merci beaucoup pour ta proposition ! Bises.

      Supprimer
  2. Ravie de revoir ton blog en activité. Tes rosiers vont peut être repartir du pied avec cette eau bienfaitrice? Même si tu as décidé de ne plus acheter de plantes, il y a toujours le SOL et les bulbes et les dahlias pour compléter les massifs. Bonne semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'achèterais pas de plante cet automne mais je pense que dès 2020 je vais encore craquer, c'est plus fort que moi. En revanche, je serai beaucoup plus modérée. Bises.

      Supprimer
  3. coucou Lulu,
    c'est une très bonne nouvelle de te savoir de retour
    Tes rosiers sont splendides et quelle chance tu as de les voir refleurir, même si certains se remettent doucement... cet été chaud n'a pas eu que du positif sur les plantations et les végétaux malheureusement et ton jardin à l'air d'avoir beaucoup souffert, c'est vrai que la restriction d'eau est arrivée tôt chez toi, avant les chaleurs et la sécheresse, quelle poisse
    Bon on attend ton prochain post
    bises Lulu, passe une bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque été laisse des marques négatives. En ce moment, j'observe principalement les vivaces et les plantes qui ont su gérer car c'est sur elles que je vais davantage m'intéresser pour les années à venir. Bises.

      Supprimer
  4. Coucou Lulu ,
    Heureuse de te revoir !
    Tu es tout de meme gaté d'avoir des roses en ce moment .
    J'ai également fais des boutures de rosiers et avec les chaleurs , l'humidité , ça repart bien :)
    Ceux sont tes semis de quoi que tu nous montres ? Ici ceux sont les nigelles qui "tapissent" les massifs de centaines de plantounes ....
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les semis spontanés sont nombreux : nigelles de Damas, pavots, cerinthes major, ancolies, monnaies du Pape, scabieuses, sauges... que des plantes sur lesquelles on peut compter. Bises.

      Supprimer
  5. Est-ce que les plantes que tu as perdu étaient bien implantées ou de jeunes plantes ? Bonne soirée Lulu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont des plantes qui ont moins de deux ans. Bises.

      Supprimer
  6. Bon retour,parfois on a besoin de faire un petit break, si tu n'as pas arraché tes rosiers je suis sûr qu'ils vont repartir surtout si ils ont deux ans. Bel après midi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je ne les ai pas arraché dans l'espoir d'un peut-être que... mais j'avoue que j'ai quand même de sérieux doutes ils sont entièrement marrons. Bonne fin de journée !

      Supprimer
  7. Mais quel dommage ! Je pense qu'il faut être vigilant car il fera de plus en plus sec dans les années à venir. Il faut revoir certaines plantations et préférer les arbustes et plantes ne nécessitant pas de trop nombreux arrosages. Mais de toutes façon durant les premières années il faut aider l'enracinement en arrosant. Je suis certaine qu'avec la bonne idée que tu as eu de faire des boutures l'année prochaine tu pourras à nouveau avoir plaisir à jardiner. BISES

    RépondreSupprimer
  8. moi aussi j 'adore bouturer les rosiers, j'en ai fait encore une 20aine en sept. je prends des boutures sur des rosiers de mon ancien jardin mais aussi ds l environnement du quotidien

    RépondreSupprimer
  9. bonjour Lulu moi le jardin cette année une véritable catha pas d'excuses car je n'ai pas manqué d'eau mais plus eu le temps de m'en occuper! j'ai déménagé en pleine canicule ça été l'enfer ! j'ai mis 2 mois à m'en remettre tellement j'ai été fatiguée ! ici il n'a pas vraiment plu en septembre, j'ai perdu des végétaux mais tant pis y a des fois il faut choisir Maintenant je reprends mon jardin en mains, plus rien de fleuri mais j'y suis tous les jours, je prépare le printemps passe un bon dimanche bises Cathline

    RépondreSupprimer
  10. Nous allons tous devoir adapter nos jardins aux changements climatiques mais à ce que je vois dans cet article, ton jardin à encore de belles resources!

    RépondreSupprimer